Prise en compte des enjeux et mesures

Les études permettent d’évaluer les mesures à mettre en place pour limiter les impacts du parc éolien sur le territoire. Elles sont appelées « mesures ERC » pour Evitement, Réduction, Compensation.

Les mesures d’évitement sont prises au moment du choix de l’implantation des éoliennes. Celles-ci doivent au maximum éviter d’être installées dans des zones identifiées comme sensibles.

Les mesures de réduction ont pour objectif de réduire l’impact de la présence du parc : ralentissement ou arrêts ponctuels des éoliennes, réduction de l’espace inter-éoliennes, éclairages limités au minimum obligatoire, réduction du nombre de machines....

Les mesures de compensation sont mises en place pour compenser l’impact résiduel des éoliennes. Elles prévoient notamment de recréer un habitat favorable à la reproduction d’espèces sur le site comme la mise en place de nichoirs à cigogne, de jachères arbustives qui favorisent la biodiversité sur le site...

 

Projet d’implantation retenu

  • Minimiser le niveau d’impact sur les populations locales et la biodiversité
  • 5 éoliennes éloignées des espaces arborés et arbustifs
  • Implantation en courbe lisible et harmonieuse sous tous les angles

Le projet et son environnement

En tant qu’installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE), le projet de parc éolien est conditionné par la réalisation d’une étude d’impact. Celle-ci est nécessaire au permis de construire et à l’autorisation d’exploiter délivrés par les services de l’Etat.

L’étude d’impact porte sur différents volets : biodiversité, acoustique, paysage.

Nordex s’est associé à plusieurs bureaux d’études expérimentés pour mener à bien cette mission.

 

Étude d’impact
EnviroScop
(Saint-Georges-sur-Fontaine – 76)

  • Compilation et synthèse des études
  • Rédaction de l’étude d’impact
  • Analyse socio-économique et géophysique du site d’implantation
  • Description du projet et du choix de l’implantation

 

Étude sur la biodiversité – débutée en mars 2016
LPO Normandie
(Rouen – 76)

  • Identification des enjeux écologiques de la zone du projet et de ses alentours
  • Zone d’études sur 2,72 km2 - 29 sorties dont 15 pour les oiseaux et les chauves-souris et 2 pour la flore
  • 11 espèces protégées d’oiseaux identifiées représentant des impacts faibles à très fort comme le busard Saint- Martin, la cigogne blanche, le goéland brun et le goéland marin
  • Plusieurs chiroptères ont également été recensés, dont la pipistrelle commune, la pipistrelle de Kuhl et la pipistrelle de Nathusius
  • Zone attractive pour certains oiseaux en lien avec la déchetterie de Malleville-sur-le-Bec

 

 

Étude acoustique – débutée en octobre 2016
Orféa acoustique
(Caen – 14)

  • Estimation du bruit du parc éolien aux alentours
  • 20 jours de prise de mesures (du 8 au 28 novembre 2016) sur 8 emplacements chez des riverains du projet
  • Mesures en continu de jour et de nuit selon les différentes vitesses et directions du vent
  • Modélisation numérique des bruits du futur parc
  • Mise en conformité du parc avec la réglementation

 

 

Étude paysagère – débutée en avril 2016 
Matutina
(Trappes – 78)

  • Prise en considération de l’ensemble des enjeux paysagers et patrimoniaux
  • Volet dédié au site classé de l’Abbaye Notre-Dame-du-Bec, situé sur la commune voisine du Bec-Hellouin
  • Onze monuments historiques recensés dans le périmètre rapproché
  • 45 photomontages réalisés

 

 

 

L’étude de vents – débutée en septembre 2015
Nordex

  • Permet d’évaluer la rentabilité du projet
  • Permet de définir l’implantation des éoliennes pour optimiser la production
  • Installation d’un mât de mesure sur le site en septembre 2015

L’étude de dangers – Nordex

  • Etude obligatoire pour un site industriel
  • Permet de caractériser, analyser, évaluer, prévenir et réduire les risques du parc éolien
  • Approche rationnelle et objective des risques encourus par les personnes ou l’environnement
  • Cinq risques majeurs analysés (Chute d’éléments de l’éolienne, chute de glace, projection d’éléments de l’éolienne, projection de glace et effondrement de l’éolienne)